Outre sa richesse en maisons à colombages, plus de 140, Hindisheim possède d’autres attraits, témoins de la vie passée :

La chapelle

 clocher colombage  

Cet édifice est la carte de visite de notre commune. La chapelle de la Vierge surnommée Oberkirche s’élève à l’entrée du village, au milieu du cimetière et est dédiée aux 14 saints auxiliaires. Les premières traces de cette chapelle datent du 14ème siècle. De cette époque ne reste sans doute que les murs et la fenêtre axiale. Le reste a probablement été reconstruit au 16ème siècle, au-dessus de la porte d’entrée figure la date 1553. D’après une vieille chronique de 1723 on apprend que cette chapelle a été érigée par les habitants du village. Elle n’a jamais fait fonction d’église paroissiale sauf pendant la période de construction de celle-ci.(1889) La corniche et les fenêtres du chœur datent du 18ème siècle.

C’est la seule chapelle en Alsace avec un clocheton à colombages.

 Chapelle avec un clocheton à colombages  

 

La « Wacht »

  Wacht

Ce bâtiment rénové en 1831 constituait en fait le Corps de garde, qui abritait le veilleur (der Wachter) et sa famille, dont la mission première était la détection des incendies de nuit lors de rondes dans le village. Le bâtiment faisait également office de prison.

Il fut transformé à plusieurs reprises il accueille la laiterie, les congélateurs municipaux, la poste, abrite la caserne des pompiers et une agence immobilière.

 

 

Mairie Ecole

 Mairie école  

Cette construction en pierre date de 1882. Jusque là, l’école des garçons se trouvait à l’angle de la rue de la gare, et l’école des filles près de l’église.
La mairie école a été agrandie pour la rentrée 2000, la surface attribuée à l’école est passée de 248 m² à 667 m² et la mairie dispose, quant à elle, de 180 m² contre 100 m²

Après cette réalisation de 1882, les maisons à colombages cédèrent leur place aux bâtiments en pierre.

 

L’église Saints Pierre et Paul

 Léglise Saints Pierre et Paul   

En mars 1888, le curé Louis Sigwalt entreprenait avec ses paroissiens la construction de l’église actuelle. Le gros œuvre était terminé dès l’automne 1888.

Dimensions de la nouvelle église:
Longueur de la nef: 32m
Largeur : 16m
Hauteur : 11m
Surface : 392m²
Hauteur du clocher :42m

Le clocher de l’ancienne église est conservé, mais est rehaussé de 7m.
Nettement plus spacieuse, elle offre 247 places de plus que l’ancienne église.

Le 21 mai 1889 : Consécration de l’église paroissiale de Hindisheim par Monseigneur Pierre Paul Stumpf évêque de Strasbourg

 

Le monument aux morts

Il y avait déjà le monument placé à l’intérieur de l’église depuis 1922, mais la commune se voulait de rappeler dignement le sacrifice de ses fils, et c’est ainsi, qu’après l’examen de nombreuses propositions, Il fut décidé d’élever le nouveau monument sur la place actuelle qui appartenait à la commune et servait de verger et potager à l’instituteur et à l’appariteur. (veilleur)
L’inauguration fut célébrée le 16 août 1953.

Sur le mémorial figurent les 40 noms des morts et disparus des deux guerres.
25 morts et disparus en 14/ 18
14 morts et disparus en 39/45
1 mort en 1961 en Algérie

 

L’Andlau

Andlau

A la fin du Moyen Age cette rivière qui prend sa source au col du Kreuzweg, à l’ouest du Hohwald, dans la forêt de la ville de Strasbourg se nommait Schiffbach. A cette époque le cours d’eau servait, particulièrement, au flottage de bois et de marchandises, en 1848 l’Andlau est déclarée non flottable et non navigable.

La ville d’Andlau constitue la charnière entre le secteur montagneux et celui de la plaine. La dénivellation importante entre la source et Andlau (800m) explique la force hydraulique de cette rivière. Sur son chemin l’Andlau arrose deux villages, Andlau et Hindisheim, elle reçoit les ruisseaux Dachsbach, Neugraben, scheer et se jette dans l’Ill au Nord de Fegersheim, après un parcours de 43 km. C’est donc un cours d’eau modeste, mais qui a cependant joué un rôle économique et social important, il fournissait l’eau pour l’irrigation des bois et surtout des prairies, il servait aussi à faire tourner les nombreux moulins (environ 17) et même deux scieries sur son passage.

Hindisheim comptait deux moulins, le moulin du haut (d’Owermuhl) et le moulin du bas (d’Nedermuhl). Les méandres de cette rivière ont été rectifiés à plusieurs reprises, pour garantir un meilleur apport d’eau aux deux moulins. L’Andau était très poissonneuse et les pêcheurs ne rentraient jamais bredouille, la pêche se pratiquait à la main, (kreutche ) avec une bouteille, une gaule de noisetier ou une canne à pêche en bambou.

En septembre 1828, lors de la visite du roi Charles X à Strasbourg on servit un brochet de 16 livres pêché dans l’Andlau à Hindisheim.

 

 

La borne de l’an 2000

La borne de lan 2000 Cette stèle recense les anciens noms du village jusqu’au nom actuel de Hindisheim.